L’oie de Saint Martin, la légende

La Saint Martin est fêtée le 11 novembre. Saint Martin est le patron des voyageurs, des cavaliers, des militaires, des vignerons, des aubergistes, des tailleurs, des drapiers et des fourreurs. Il est aussi le Saint de l’abondance, accompagné de Saint Vincent. 

La tradition veut que ce soit une période où l’on mange de l’oie, appelée “Oie de Saint Martin”, mais pourquoi ? Voici ce que la légende raconte…

À l’époque, le peuple de Tours réclamait que Saint Martin soit nommé évêque en dépit des réserves émises par le clergé et même par Saint Martin lui-même. Le Saint, qui menait une vie ascétique et modeste, ne se sentait pas digne d’un tel statut et décida de se cacher. 

Il trouva une cachette qu’il pensait infaillible, en plein milieu d’un troupeau d’oies. Malheureusement, les oies, remarquant l’intrus, firent un tel bruit que toute la ville fut alertée et Saint Martin fut démasqué et ne put échapper à son destin. C’est ainsi que naquit la tradition de l’oie de Saint Martin.   

 

Pour ne pas rompre avec la tradition, la ferme de la Plume d’Or, basée à Dachstein, vous propose, jusqu’à samedi 9 novembre, ses oies à rôtir à -10% : 16,70€ le kilo au lieu de 18,60€.

 

El Greco (Domenikos Theotokopoulos) (Greek, 1541 - 1614 ), Saint Martin and the Beggar, 1597/1599, oil on canvas with wooden strip added at bottom, Widener Collection
roast-goose-1044217_1920
goose-3750224_960_720
Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest