Quand le street artiste Stom500 s’amuse à la coopérative

Il y a quelques mois, la coopérative Hop’la et l’association Colors se sont rapprochées avec l’envie commune de créer une passerelle entre le street art et l’agriculture, entre les producteurs d’art alsaciens et les producteurs alimentaires locaux. Une rencontre qui a permis d’aboutir sur un partenariat inédit, 100% local, caritatif et basé sur la saisonnalité. 

Chaque nouvelle saison, la coopérative laisse à la disposition d’un street artiste un mur d’expression. La seule contrainte pour l’artiste est de créer une oeuvre de saison sur le thème de la nature. Les oeuvres seront ensuite vendues aux enchères au profit d’associations caritatives locales.

Après Lizon (Hiver) et Missy (Printemps), c’était au tour du très réputé Stom500 de s’attaquer au mur Hop’la. L’artiste mulhousien est un véritable couteau suisse. Virtuose de la bombe et du pinceau, il aime transposer son bestiaire décalé sur d’immenses fresques murales (il a récemment travaillé sur une façade d’immeuble dans le quartier du Marais à Schiltigheim) ou sur des petites toiles. Ses animaux délirants portent un message pertinent, humaniste et écologique. 

Sa fresque Hop’la est à découvrir tout l’été à la coopérative. Rassurez-vous, ses abeilles ne piquent pas !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest